Martine Thomas-Bourgneuf
8, rue de la Py 75020 Paris / 01 43 57 96 19
mtb(at)wanadoo.fr (contact)

 

Paris, juin 2016,

 

Merci de passer sur ce site où je présente mes activités professionnelles.

 

Je suis conceptrice d'expositions thématiques, temporaires ou permanentes (ce sont alors des musées), petites ou grandes - pour ce qui est de leurs contenus. On appelle cela la muséologie ou la muséographie*.

 

J'exerce ce métier en indépendante depuis plus de 25 ans, après avoir été commissaire d'exposition à la Cité des Sciences de la Villette (" L'homme réparé ", " La vigne et le vin ").

 

À partir d'un sujet, qui peut être un thème, une collection, un nom propre, un territoire, etc, mon travail consiste principalement en ceci :

définir le propos de l'exposition : définition et objectifs, champ, thématiques, approches et points de vue...

imaginer le parcours : structure, séquençage, contenus, distribution des collections, modalités de médiation avec les visiteurs...

C'est programmer, ou scénariser, une exposition.

travailler avec les scénographes & les graphistes qui, eux, vont exprimer ce parcours de façon matérielle, dans l'espace - échange et dialogue pour une bonne adéquation entre le fond et la forme...

travailler avec les scientifiques et spécialistes du sujet...

définir chaque support de médiation : synopsis et autres cahiers des charges des films, des sons, des maquettes, des manipes, des jeux, des interactifs, des dispositifs...

• suivre la réalisation de ces supports...

écrire les textes, veiller aux traductions, relire les épreuves...

• et, bien sûr, faire des budgets & des plannings...

 

Les expositions temporaires ou permanentes auxquelles j'ai participé se trouvent à la rubrique références. La façon dont je travaille est expliquée dans le chapitre métier.

 

Je décris ici les grandes étapes du processus de création d'une exposition, avec des exemples de programme que j'ai élaborés.

 

Mes interventions prennent la forme ou bien d'un commissariat général, ce qui implique une responsabilité générale de l'exposition, ou bien de missions portant uniquement sur l'aspect des contenus. 

 

Il m'arrive aussi de mener des missions d'ingénierie culturelle.

 

Je suis née le 31 mai 1954, 62 ans donc, et j'ai fait des études scientifiques (DEA de maths), puis Sciences Po Paris. Mon parcours professionnel est succinctment donné dans ce chapitre.

 

Martine Thomas-Bourgneuf

 

* Muséologie ou muséographie... le vocabulaire n'est pas fixé, il n'est pas le même en Belgique, en Suisse, au Québec... et en France, il varie même d'un musée à l'autre. En tous les cas, je ne suis pas scénographe !

 

Photo ©Jean-Pierre Porcher